Unité Mixte de Recherche 5306


Institut Lumière Matière (ILM)

Physique

Adresse :
Bâtiment Alfred Kastler - 4ème Etage Domaine Scientifique de La Doua
10 Rue Ada Byron (ex. Rue André Marie Ampère)
69622 Villeurbanne Cedex
Tél :
33(0)4.72.43.29.93
Fax :
04.72.43.15.07
Sur Internet :
http://ilm.univ-lyon1.fr/
Rattachement(s) :
Faculté des Sciences et Technologies

Tutelle :

CNRS, Université Claude Bernard Lyon 1

Organisation


Axe(s) de recherche

L’iLM est un pôle interdisciplinaire d’excellence basé sur la synergie entre la physique, la chimie et leurs interfaces (ingénierie, biologie, santé, environnement). La recherche suit une approche multi-échelle : des molécules aux matériaux, de l’optique aux nanosciences. L’iLM développe des compétences et outils pour l’élaboration de matériaux et l’étude de leurs propriétés optiques, électroniques, mécaniques, thermiques, rhéologiques.

Les thématiques de l’iLM sont réparties en 6 axes de recherche :

  • Nanobio, santé et environnement : Utiliser des techniques de pointe (spectroscopies optique, électronique, de masse ; microscopies) pour l’étude d’objets biologiques (molécules, cellules, tissus, nano-objets).
  • Liquides et interfaces : Comprendre et contrôler les propriétés des liquides et les phénomènes de surface pour générer des comportements inattendus.
  • Matériaux fonctionnels et optique des matériaux : Élaborer et caractériser des matériaux fonctionnels aux propriétés optiques, magnétiques, thermiques et acoustiques innovantes.
  • Nanosciences, nanomatériaux, nano-optique : Développer de nouvelles techniques afin de comprendre et élaborer des nanomatériaux (nanotubes, graphène, nano-particules...) moteurs de futures révolutions technologiques.
  • Spectroscopie et dynamique moléculaire : Etudier les molécules (des structures diatomiques jusqu’aux édifices complexes) par des outils expérimentaux ou de modélisation variés et performants.
  • Théorie et modélisation : Offrir un spectre de compétences et d’outils théoriques uniques : physique statistique, simulations moléculaires et méthodes numériques avancées.

Domaines d’applications

L’iLM développe des recherches interdisciplinaires aux frontières de l’innovation scientifique dans les domaines allant de la synthèse à la caractérisation de la matière de l’échelle nanométrique à l’échelle macroscopique.
  • Biotechnologies, santé
  • Aéronautique, transport
  • Micro, Nanotechnologies
  • Fluides complexes
  • Matériaux luminescents
  • Éclairage, visualisation, télécommunication, laser, photovoltaïque, capteurs optiques
  • Bâtiment et énergies nouvelles,
  • Analyse des aérosols atmosphériques, de traces, de surfaces.