Master Ingénierie des systèmes complexes

Site web : http://csse.univ-lyon1.fr/

Responsable : YAHOUI HAMED (hamed.yahoui@univ-lyon1.fr)

Responsable 2 : YAHOUI HAMED (hamed.yahoui@univ-lyon1.fr)

Contact scolarité : Scolarité du département GEP - Faculté des Sciences et Technologies (scolarite.gep@univ-lyon1.fr)
04 72 43 16 78


Description de la formation :

Ce projet de mention est le fruit de notre expérience avec le parcours de master: Contrôle et supervision des systèmes d’énergie de la mention 2000-2015.

Les deux parcours propres à cette nouvelle mention ‘ENERGIE’ ont pour but d’accompagner la transformation s’opérant dans les entreprises de production manufacturière grâce au développement des outils du numérique amenant aux concepts de l’industrie 4.0 et d’efficacité énergétique de la consommation d’énergie dans l’industrie et le bâti. En plus des débouchés dans le secteur des systèmes de production de biens, le domaine de l’organisation des services liés à la délivrance/production de l’énergie est aussi un secteur cible avec un fort potentiel de croissance en terme d’emploi. L’approche par l’alternance et l’utilisation d’outils technologiques industriels en travaux pratiques apporteront les compétences nécessaires en automation, supervision et maintenance dans les secteurs visés dans une approche systémique.

Le parcours Contrôle et supervision des systèmes de production manufacturière et des systèmes de délivrance/production d'énergie préparera les futurs diplômés au métier de la supervision et de l’efficacité énergétique des systèmes industriels avec un fort potentiel d’insertion professionnelle.

Le parcours Advanced manufacturing and monitoring of energy delivery, partiellement en anglais, apportera des compétences en dimensionnement numérique des systèmes industriels pour la sureté de fonctionnement et le stockage/délivrance de l’énergie en vue de former des professionnels qui s’insèreront en laboratoire ou en bureaux d’étude d’entreprises. Ce parcours est destiné à pouvoir accueillir des étudiants étrangers de langue anglophone, qui pourront s’intégrer en M1 selon leur diplôme d’accès et leur niveau en français.

 

Les cours seront dispensés par des universitaires (UCBL1, INSA de Lyon, ECL, CEA) et des industriels de grandes entreprises. Une convention d’enseignement existe avec l’association HESPUL pour le développement durable www.hespul.org

 

Le master fait partie de consortium européen www.greenelleiec.eu  pour www.saleie.co.uk  la formation tout au long de la vie basé sur un réseau de master avec des partenaires institutionnel dans le même domaine afin de pouvoir éventuellement réaliser une mobilité classique (sujet à mis en place d’un parcours spécifique).

Le master fait partie d’un consortium Europe-Asie 2014-2018 (www.glink-edu.eu) à ce titre il offre des possibilités de mobilité en Asie avec financement (1000 et 1500E/mois selon niveau master ou doctorant et ceci durant la période du séjour).




Poursuites d'études et débouchés :

Le développement du numérique joue un rôle primordial dans la transformation de l’économie des entreprises de production et des services de production/délivrance de l’énergie dans l’industrie et le bâti. C’est une forte valeur ajouté en termes de compétitivité et d’innovation pour plusieurs entreprises essentiellement de type PME-PMI et TPE (très petite entreprise). Cet essor entraine un besoin de personnels Bac + 5 formés à l’amélioration des chaines de production (augmentation des cadences, suivi, traçabilité, historique, maintenance, adaptation produit et ergonomie des postes de fabrication) mais aussi à la maitrise/efficacité/supervision énergétique des systèmes d’énergie selon la réglementation et norme 50001.

 

Postes dans la fonction R&D ou service technique :

Ingénieur d’études, ingénieur recherche et/ou développement

Chef de projet chargé d’opération ou ingénieur d’affaires

Ingénieur exploitation et maintenance

Chef de projet technique/fonctionnel/

Ingénieur Automatisme,

Consultant audite énergétique

 

Pour les promotions 2013 et 2014 de notre parcours master CSSE, plus de 70 % des sortants (juste après l’oral de soutenance) avaient décroché un poste en lien avec nos objectifs pédagogiques.




Effectifs des années antérieures :

Depuis ses trois dernières années d’existence le parcours actuel a eu 21, 32 puis 32 apprenants, tous en alternance sous contrat, avec un taux de passage M1-M2 de 90 à 96%.

L’effectif attendu du parcours Contrôle et Supervision des Systèmes de Production manufacturière et des systèmes de délivrance/production d'Energie est de 30 étudiants, tous types de public confondus, FC ou FI.

Pour le parcours Advanced manufacturing and monitoring of energy delivery nous planifions d’avoir 12 étudiants internationaux recrutés en M2, plus des étudiants intégrant dès le M1..


Liste des Parcours :


Advanced manufacturing and monitoring of energy delivery

Contrôle et supervision des systèmes de production manufacturière et des systèmes de délivrance/production d'énergie